Edito et sommaire | Guides et tableaux | La vigne et son environnement | Vin, culture et société | Au RDV des professionnels | Au RDV des consommateurs | A la cave | Entre poison et guérison | Autour du flacon | En dégustant  | A table | La Romandie viticole | Hors de chez nous |









Liste des derniers articles parus....

La truffe suisse

La truffe suisse pointe le bout de son nez
Joyaux des bois, la truffe se plaît dans les forêts helvétiques. Pour la faire connaître quelques passionnés organisent le premier marché aux truffes de Suisse.
Petit champignon rond et bosselé, la Tuber Uncinatum hante les rêves des champignonneurs. Surnommée Truffe de Bourgogne, elle se rencontre dans les forêts européennes et jusqu’en Russie. Menant une vie souterraine entre les racines des arbres, sa quête exige un auxiliaire au flair bien développé. Le cochon peut convenir, mais les amateurs préfèrent travailler avec un chien, tout aussi efficace et beaucoup moins gourmand que son collègue porcin.
Diverses espèces de truffes poussent dans les bois de Romandie. On peut à l’occasion tomber sur une Melanosporum, la variété la plus parfumée et la plus chère. Néanmoins, Uncinatum compose l’immense majorité de la récolte indigène estimée à 1300 kilos par an. Moins parfumée que sa cousine, elle convient très bien pour la gastronomie où on l’utilise comme aliment et non comme épice. D’un caractère accommodant, la Truffe de Bourgogne vit en symbiose avec un grand nombre d’arbres de nos régions. Outre le chêne, elle apprécie l’abri fourni par les hêtres, les châtaigniers, les noisetiers ou les ormes.
Inconnue du grand public, la truffe helvétique possède des partisans résolus à la sortir de l’anonymat. Ainsi Frank Siffert, agriculteur dans le Nord-Vaudois et convaincu du potentiel d’Uncinatum, s’est lancé dans l’organisation du premier marché aux truffes suisses. Fixée au 24 octobre à Bonvillars, la manifestation permettra aux curieux de s’informer, de déguster et même de repartir avec un arbre mycorhizé à planter dans son jardin pour développer une truffière personnelle.
Renseignement et programme sur Truffe Suisse

Servir Frais
Découverte
Pinot Noir élégant au boisé discret de la Cave de Bonvillars à Bonvillars (VD), le Vin des Croisés, élevé en barrique mérite le détour.
Son prix : 15.50

Valeur sûre
Superbe assemblage de plusieurs cépages, le Gaya du Vignoble Cousin à Concise (VD) constitue l’une des étoiles de l’appellation.
Son prix : 22.50

Coup de cœur
Puissant, corsé et épicé, le Vignes d’Or Cépage Nobles des Artisans Vignerons du Chablais à Yvorne (VD) montre les ambitions de cette nouvelle entité.
Son prix : 21.50

Bordeaux: le prix qui fâche
Poussés par la spéculation, les notes de critiques américains et la demande mondiale, les grands vins de Bordeaux atteignent des prix stratosphériques. Mais ces vins à cent, cinq cent ou mille francs la bouteille peuvent-ils être battus dans une dégustation à l’aveugle par des crus au prix «ordinaire»? La réponse positive à cette question circule sur le net sous forme de vidéo. Tournée lors d’une dégustation du Grand Jury Européen, un cercle indépendant regroupant quelques-uns des plus fins palais du continent, le document montre comment Reignac, un Bordeaux vendu pour une vingtaine de francs surclasse des châteaux dix à cent fois plus coûteux. Depuis fin juin, la polémique enfle sur les forums et dans les journaux spécialisés sans déstabiliser le Grand Jury Européen qui se veut une alternative aux gourous anglo-saxons du vin.

Naissance des Artisans Vignerons du Chablais
Regrouper ses forces pour pérenniser les métiers du vin et conserver à la fois la force du négociant et la souplesse de l’artisan, c’est le défi de la nouvelle cave coopérative du Chablais. Cette entité fusionne les Artisans Vignerons d’Yvorne et d’Ollon et entend ouvrir d’autres collaborations avec des entreprises viticoles vaudoises ou helvétiques afin de s’assurer une place de choix dans le panorama du vin suisse.

Bon plan à Yvonand
Vaud – Pour la Semaine du Goût, l’Hôtel de la Gare a proposé un menu autour des poissons du lac de Neuchâtel. Palée et bondelle étaient cuisinées avec classe et classicisme. Produits frais, recettes traditionnelles éprouvées, service souriant forment un trio gagnant à l’œuvre toute l’année. Des prix fixés avec mesure et une intéressante carte des vins complètent l’attrait de cet établissement du nord-vaudois.

Un scanner de l'article est visible sous En savoir plus.


[02/10/2009]


En savoir plus >>>


Truffer Alexandre
©RomanDuVin.ch 2005


  ENVOYER A UN AMI       IMPRIMER
 VOTRE AVIS SUR CET ARTICLE :
faible   moyen   bon   excellent   >>>>
  
Rechercher dans le site
  


Première visite
RomanDuVin.ch
Partenaires et liens
Droits de reproduction
Publicité
Anciens numéros
Dans la presse
Petites annonces
RomanDuVin.TV
Agenda
Plan du site
Concours
Contact

Missive   

Château de Châtagneréaz - Premier Grand Cru







Classement de sites - Inscrivez le vôtre!