Edito et sommaire | Guides et tableaux | La vigne et son environnement | Vin, culture et société | Au RDV des professionnels | Au RDV des consommateurs | A la cave | Entre poison et guérison | Autour du flacon | En dégustant  | A table | La Romandie viticole | Hors de chez nous |









Liste des derniers articles parus....

Archives

Provins délocalise

Séisme dans le monde viti-vinicole cantonal. Dès le printemps, 90% des vins de la coopérative Provins seront mis en bouteilles dans le canton de Lucerne, chez Bataillard à Rothenburg. Seuls ceux que Provins appelle “les vins d’auteurs” seront conditionnés à la centrale de Sion où la chaîne de mise existante sera complétée.
Cette délocalisation intervient dans le cadre d’un double partenariat, logistique et commercial, qui lie désormais Provins et Bataillard, la plus grande société importatrice de vins étrangers en mains privées.
Grâce à l’apport de la production de Provins, Bataillard traitera chaque année plus de 20 millions de cols, dont plus de 8 millions provenant du Valais. Provins lâche donc du même coup ses parts dans la société Cevins qu’elle partage depuis 10 ans avec Caves Orsat. Une séparation qui débouchera sur 5 à 6 licenciements chez Cevins et sur quelques départs à la retraite.
Le partenariat avec Bataillard devrait aussi générer des économies puisque des synergies seront établies dans l’achat des bouteilles, bouchons ou étiquettes, ainsi que dans les transports.
Chacune des deux sociétés commercialisera les vins de l’autre dans sa région. Ainsi, Bataillard vendra les vins de Provins chez les grossistes, les restaurateurs et les clients privés de la Suisse alémanique. Seul le secteur de la grande distribution échappera à cette collaboration. Quant aux vendeurs de Provins, ils proposeront aussi le vaste assortiment de vins étrangers commercialisé par Bataillard, un assortiment fort de plus de 2000 articles.
Avec cet exode lucernois du plus grand producteur de Suisse, un drôle de record est désormais établi: plus de la moitié des vins AOC Valais seront désormais mis en bouteille hors du canton. Car Provins rejoint ainsi des entreprises comme Giroud Vins, Caves Taillefer ainsi que certaines entreprises du groupe Schenk (Cave St-Pierre, Cave St-Georges ou Maurice Gay) et tous les vins conditionnés par la Coop, pour ne citer que ceux-là.

Paul Vetter
Journaliste spécialisé.


[26/10/2010]


Articles liés
Vidéo et interview
Liens
Les vidéos de présentation du partenariat


  ENVOYER A UN AMI       IMPRIMER
 VOTRE AVIS SUR CET ARTICLE :
faible   moyen   bon   excellent   >>>>
  
Rechercher dans le site
  


Première visite
RomanDuVin.ch
Partenaires et liens
Droits de reproduction
Publicité
Anciens numéros
Dans la presse
Petites annonces
RomanDuVin.TV
Agenda
Plan du site
Concours
Contact

Missive   

Château de Châtagneréaz - Premier Grand Cru







Classement de sites - Inscrivez le vôtre!