Edito et sommaire | Guides et tableaux | La vigne et son environnement | Vin, culture et société | Au RDV des professionnels | Au RDV des consommateurs | A la cave | Entre poison et guérison | Autour du flacon | En dégustant  | A table | La Romandie viticole | Hors de chez nous |









Liste des derniers articles parus....

Archives

Sauver Lavaux 3: le refus des autorités locales



Les vaudois devront voter sur une troisième initiative concernant Lavaux. Intitulée Sauver Lavaux, ce texte entend compléter les deux précédentes textes proposés par le même auteur, l’écologiste Franz Weber, et renforcer la protection dont jouit cette région inscrite au Patrimoine Mondial de l’Unesco.
Comme lors des deux précédentes votations, la grande majorité des autorités communales de la région et des vignerons de l’appellation s’opposent à l’initiative. Regroupés sous la bannière de la CIL, la Commission Intercommunale de Lavaux, elle regroupe quatorze communes de la région et est chargée de la gestion du site inscrit au Patrimoine de l’Humanité.
Dès l’acceptation de l’initiative -16'800 signatures sur les 20'075 ayant été authentifiées par le canton- les opposants ont créé un site internet intitulé Pour un Lavaux vivant! Considérant que «La troisième initiative de Franz Weber reviendrait à tuer Lavaux une fois pour toutes.», les opposants argumentent leur refus de la manière suivante :
Cette initiative est dégradante pour les habitants qui deviennent des habitants de seconde zone. Tout nouveau projet d'équipement public, qu'il s'agisse d'une école ou d'un EMS, est rendu impossible. Les habitants de Lavaux devront vivre dans le musée que Franz Weber leur aura imposé.

Elle est pénalisante pour les vignerons qui ne peuvent plus adapter leur outil de travail. Tant pis sans doute si la concurrence les fait disparaître, alors que ce sont eux qui ont fait et qui entretiennent les terrasses du vignoble de Lavaux. Comme le rappelle le document établi par l'Office fédéral de l'environnement sur le Patrimoine mondial en Suisse, Lavaux "montre de manière éclatante son évolution et son développement sur près de 1000 ans, grâce à une intervention équilibrée entre les habitants et leur environnement."

Elle est incompatible avec la propriété foncière qui sera vidée de toute substance. Tant pis, par exemple, pour ceux dont un terrain jusqu'ici constructible représentait un futur deuxième pilier. La Fondation Franz Weber n'ayant pas prévu de leur venir en aide, ils pourront jouir des subsides complémentaires de l'AVS…

Elle est mortelle pour l'autonomie communale qui disparait totalement. Avec le projet de Franz Weber, c'est l'Etat qui prend directement en charge l'aménagement du territoire dans toute la région de Lavaux. Les habitants et leurs représentants n'ont plus un seul mot à dire.

Alexandre Truffer
©RomanDuVin.ch 2009


[16/10/2009]


Articles liés
Sauver Lavaux 3


  ENVOYER A UN AMI       IMPRIMER
 VOTRE AVIS SUR CET ARTICLE :
faible   moyen   bon   excellent   >>>>
  
Rechercher dans le site
  


Première visite
RomanDuVin.ch
Partenaires et liens
Droits de reproduction
Publicité
Anciens numéros
Dans la presse
Petites annonces
RomanDuVin.TV
Agenda
Plan du site
Concours
Contact

Missive   

Château de Châtagneréaz - Premier Grand Cru







Classement de sites - Inscrivez le vôtre!