Edito et sommaire | Guides et tableaux | La vigne et son environnement | Vin, culture et société | Au RDV des professionnels | Au RDV des consommateurs | A la cave | Entre poison et guérison | Autour du flacon | En dégustant  | A table | La Romandie viticole | Hors de chez nous |









Liste des derniers articles parus....

Archives

Pierre Mandry, le Crieur Public



Le Crieur Public

Coiffé de son chapeau, armé d’un tambour et d’une trompette, le Crieur Public ameute la population et annonce tout les informations dignes d’intérêt. Si l’office a quelque peu disparu en ces temps de communication virtuelle, Pierre Mandry, reprend les habits de ce personnage le temps d’une manifestation. Homme de théâtre capable de jouer tous les registres, Pierre Mandry possède un petit domaine de 2,5 hectares à cheval sur Founex, à l’extrême-ouest de La Côte, et Céligny, dans le canton de Genève.
Diplômé de Changins, Pierre Mandry reprend le vignoble familial en 1983. Exclusivement plantés du duo traditionnel Chasselas-Gamay, le domaine va connaître une restructuration en profondeur. Pinot Blanc, Riesling x Sylvaner, Viognier, Pinot Noir, Gamaret et Gamay d’Arcenant font leur apparition. La carte des Vins du Crieur Public et de la Sorcière commence à s’étoffer, ceci d’autant plus que certains cépages sont déclinés en diverses spécialités. Ainsi, le Pinot Noir donne naissance à un rouge, un œil-de-perdrix, un blanc de noir, un effervescent et un vin liquoreux.
Artiste et inventif, Pierre Mandry  s’est attaché à diversifier sa production. Il propose ainsi quatre vins effervescents. Tout d’abord une rareté sous nos latitudes : un rosé pétillant élaboré selon la méthode du Cerdon (en utilisant une ancienne machine qui adjoint du gaz carbonique dans la bouteille préalablement remplie et refroidie à 2° C) Trois autres effervescents sont obtenus par la méthode traditionnelle (dite autrefois champenoise) : un blanc de noir brut à base de Pinot Noir, un blanc de blanc sec à base de Pinot Blanc, et un noir de noir doux élaboré avec du Gamaret. Un vin original que le Crieur Public conseille d’assortir avec du chocolat.


Pierre Mandry et Marie-Thérèse Chappaz

Depuis peu, Pierre Mandry s’est lancé un nouveau défi, la production d’une ligne haute de gamme destinée essentiellement à la restauration. A l’heure actuelle, celle-ci compte trois vins : un Viognier, un Gamaret Barrique et un Gamay d’Arcenant. Ce dernier vin dont le premier millésime, 2009, a gagné une médaille d’or au Concours International du Gamay 2011. Il est vinifié par la plus célèbre des vigneronnes helvétiques, Marie-Thérèse Chappaz. Déjà présent sur plusieurs grandes tables, ce vin entend démontrer le potentiel de cette variété de Gamay qu’on ne trouve plus qu’en terres vaudoises.
Enfin, lors d’une visite chez Pierre Mandry, il paraît indispensable de jeter un coup d’œil à ses raretés : des vieux millésimes de Chasselas. L’homme est un passionné de vieux vins et propose des crus âgés de dix à vingt ans pour un prix défiant toute concurrence. 

Crédits photographiques: Pierre Mandry

Alexandre Truffer
© RomanDuVin 2011


 


[20/07/2011]



  ENVOYER A UN AMI       IMPRIMER
 VOTRE AVIS SUR CET ARTICLE :
faible   moyen   bon   excellent   >>>>
  
Rechercher dans le site
  


Première visite
RomanDuVin.ch
Partenaires et liens
Droits de reproduction
Publicité
Anciens numéros
Dans la presse
Petites annonces
RomanDuVin.TV
Agenda
Plan du site
Concours
Contact

Missive   

Château de Châtagneréaz - Premier Grand Cru







Classement de sites - Inscrivez le vôtre!